Comment devenir avocat ?

L’avocature est une profession noble et prestigieuse, cependant elle est très contraignante. Lorsque vous souhaitez exercer en qualité d’avocat, il faut suivre un parcours précis. La formation est à la fois théorique et pratique.

La formation théorique

Pour devenir avocat, vous devez obligatoirement faire des études supérieures. Cela suppose qu’après l’obtention du baccalauréat, vous devez vous inscrire à l’université afin d’étudier le droit. C’est à ce stade que débute votre formation. Vous aurez l’occasion durant votre cursus, de vous familiariser avec les notions des différentes branches du droit.

Le processus est long. Vous devez donc faire preuve d’endurance et de persévérance. Il est important d’être assidu dès la première année d’étude universitaire parce que chaque discipline enseignée vous sera utile tout au long de votre carrière d’avocat. Si vous passez vos examens universitaires avec succès et que vous remplissez les conditions requises, vous pouvez accéder à la formation pratique.  

La formation pratique

La formation pratique se déroule sous forme de stage. Cette étape est indispensable pour obtenir le quitus qui vous permettra d’exercer légalement votre profession d’avocat. Cependant, pour être autorisé à suivre ce stage pratique, il faut obligatoirement satisfaire certaines exigences.

Il est nécessaire pour un auxiliaire de justice de faire preuve de probité. C’est pour cette raison qu’un point d’honneur est mis sur la moralité des futurs membres du barreau. À cet effet, il est demandé à chaque aspirant au stage d’avocat de fournir un casier judiciaire récent. Cela permet de savoir si l’aspirant a une fois été condamné ou non. Dans le droit helvétique, la condamnation constitue une incompatibilité pour l’exercice de la profession d’avocat.

Le postulant doit également rapporter la preuve qu’il a obtenu le diplôme requis. En l’espèce, il s’agit d’une Licence ou d’un Master en droit. C’est la première étape avons-nous dit, lorsqu’on souhaite devenir avocat. Par ailleurs, le candidat au stage doit fournir la preuve qu’il a reçu l’autorisation d’un maître de stage. Il doit ramener un document qui marque l’accord d’encadrement. Sans ce document, il ne peut pas commencer le stage. Pour finir, il faut joindre aux pièces précédemment citées, une déclaration sur l’honneur attestant que vous n’avez jamais effectué un séjour carcéral.

Le Certificat d’Aptitude à la Profession d’Avocat

Lorsque vous finissez votre stage, vous passez un examen qui sanctionne les notions apprises. De cette composition finale dépendra votre entrée ou non au barreau. Lorsque vous réussissez, vous empochez votre parchemin, un brevet qui notifie vos compétences d’avocat.

L’examen de sortie n’est réservé qu’à ceux et celles dont les noms figurent sur la liste des avocats stagiaires. Il faut aussi avoir travaillé en tant qu’avocat stagiaire pendant plus de deux ans aux côtés d’un avocat autorisé à former les stagiaires.

La dernière condition à remplir pour devenir avocat est de passer avec succès l’examen sur la déontologie. Il faut également retirer l’attestation délivrée par la chambre du stage. Cette attestation renseigne les informations relatives aux différents cours suivis pendant votre formation pratique.

Devenir avocat est une ambition noble. Pour y arriver, il faut s’armer de courage et faire preuve de patience. C’est l’étape décrite ci-dessus, que Dominique Warluzel a suivi et qui lui a permis de décrocher son brevet d’avocat en 1983.